Allez au contenu, Allez à la navigation

Soutien en faveur de la tapisserie d'Aubusson et des arts textiles

13e législature

Question écrite n° 11969 de M. Jean-Jacques Lozach (Creuse - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 04/02/2010 - page 213

M. Jean-Jacques Lozach attire l'attention de M. le ministre de la culture et de la communication sur la politique en faveur de la tapisserie d'Aubusson. Dans le cadre de son action de soutien aux métiers d'art et à la création textile contemporaine, le ministère de la culture reste attentif au maintien du savoir-faire des lissiers de la région aubussonnaise. Il lui demande quelles sont les mesures engagées afin d'accroître l'intérêt des créateurs pour ce mode d'expression et cet art décoratif, et de faire un point précis sur l'évolution de la dotation du Centre national des arts plastiques pour la commande publique de tapis et tapisseries depuis 2001. En outre, il demande s'il lui est possible d'indiquer les achats de maquettes et les projets de tissage de tapisseries ou de tapis d'Aubusson programmés ou à l'étude en 2010 dans ce cadre.



Réponse du Ministère de la culture et de la communication

publiée dans le JO Sénat du 01/07/2010 - page 1699

Depuis 1996, le ministère de la culture et de la communication poursuit sa politique d'aide à la création artistique en proposant des commandes publiques en tapis et tapisserie aubussonnais. Cette action s'inscrit dans la politique globale pour le soutien à la création textile et permet ainsi de créer un dialogue entre les artistes plasticiens contemporains et les artisans détenteurs du savoir-faire séculaire de la tapisserie de basse lisse d'Aubusson et de Felletin entre autres. Les subventions versées depuis 2002 au titre de l'aide à la création artistique dans le domaine du tissage de tapis et tapisseries aubussonnais s'établissaient comme suit : 2002 : 81 299 € ; 2003 : 90 300 € ; 2004 : 122 720 € ; 2005 : 92 702 € ; 2006 : 47 493 € ; 2007 : 101 135 € ; 2008 : 114 104 € ; 2009 : 20 569 € ; 2010 : 89 852 € (prévisionnel). Les derniers projets soutenus par le ministère de la culture et de la communication ont été les suivants : en 2009, le versement d'un montant de 18 325,55 € a été effectué pour le dernier tissage du projet de Marc Couturier, élaboré en 2007. Il s'agissait de la quatrième et dernière pièce de cette tenture prévue pour l'église Sainte-Valérie du Moutier à Felletin. Le projet de tapisserie de Gérard Garouste pour l'hôtel de ville d'Aubusson de très grande dimension (650 cm × 420 cm, 27,30 m²) a débuté en 2008 et a été terminé en 2009. Afin de créer une dynamique de la profession autour de ce projet, un collectif de cinq ateliers a été réuni : André Magnat, Patrick Guillot, Gilles Paris et Pascal Legoueix, ainsi que la manufacture Saint-Jean. Ce collectif a travaillé sur un grand métier, prêté par la ville d'Aubusson, et installé dans une des salles d'exposition de l'École nationale supérieure des arts à Aubusson. A également été finalisé le projet de tapisserie de Stéphane Calais pour la direction régionale des affaires culturelles de Franche-Comté. L'étude a été financée et acquise pour un montant de 15 244 €. Ce tissage de grande envergure, environ 20 m², a été lancé et devrait être inauguré à l'occasion de la journée du patrimoine, le samedi 18 septembre 2010. En ce qui concerne le projet de la préfecture de Guéret en 2008, l'avancement des études a été suspendu pour des raisons d'organisation au sein de la préfecture. Le projet n'a été relancé qu'en fin d'année 2009 avec l'artiste Didier Mencoboni. Une première étude sera payée en 2010. Un nouveau projet est en cours de lancement avec le médipôle de Bourgoin-Jallieu, territoire nord-Isère en Rhône-Alpes, avec une production de trois tapisseries par trois artistes différents. Il sera réalisé sur trois ans au moins. La tapisserie d'Aubusson a été présentée dans le cadre du projet d'exposition « Métissages » au musée Baron-Gérard de Bayeux et ensuite au musée Léon-Dierx à Saint-Denis de La Réunion.