Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation financière des structures d'accueil et de réinsertion de personnes en situation précaire

13e législature

Question écrite n° 12007 de Mme Christiane Demontès (Rhône - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 11/02/2010 - page 299

Mme Christiane Demontès attire l'attention de M. le haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, haut-commissaire à la jeunesse sur la situation financière des structures d'accueil et de réinsertion de personnes en situation précaire. La crise économique et financière qui touche notre pays depuis plusieurs mois conduit de plus en plus de personnes à frapper à la porte de structures d'accueil et d'hébergement qui plus que jamais ont besoin de soutiens financiers. En 2007, le Gouvernement annonçait la mise en œuvre du plan d'action renforcé pour les personnes sans abri (PARSA) ayant pour objectif d'améliorer et développer l'accueil et l'hébergement des personnes en situation précaire. A ce jour, le Gouvernement a annoncé une baisse des crédits pour les années à venir. De ce fait, de nombreuses structures d'accueil se voient aujourd'hui contraintes de procéder à des suppressions de postes en raison de sérieuses difficultés financières, et ce malgré l'augmentation des demandes d'accueil.
Aussi elle lui demande de lui faire connaître très rapidement les mesures qu'il entend prendre afin de permettre à ces structures d'accueil, d'hébergement et de réinsertion de mener à bien leurs indispensables actions en faveur des plus démunis, dans les meilleures conditions possibles, et en phase avec la réalité.

Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque