Allez au contenu, Allez à la navigation

Nombre de décès en couches

13e législature

Question écrite n° 12158 de Mme Marie-Thérèse Hermange (Paris - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 18/02/2010 - page 362

Mme Marie-Thérèse Hermange attire l'attention de Mme la ministre de la santé et des sports sur le nombre de décès en couches dont il s'avèrerait que la moitié pourrait être évitée. Chaque année en France entre 70 et 75 femmes meurent pendant la grossesse ou des suites de l'accouchement. Or la moitié de ces décès serait liée à des mesures thérapeutiques inappropriées et due majoritairement à des hémorragies, des embolies amniotiques ou des complications de l'hypertension. Elle souhaiterait donc savoir quelles mesures sont prises pour garantir une chaine de soins lors de l'accouchement avec un anesthésiste-réanimateur, un obstétricien, des sages-femmes et des infirmières afin de remédier aux causes obstétricales directes de ces décès en couches.

Transmise au Secrétariat d'État chargé de la santé



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.