Allez au contenu, Allez à la navigation

Coopération militaire entre l'armée française et l'armée israélienne

13e législature

Question écrite n° 12491 de Mme Monique Cerisier-ben Guiga (Français établis hors de France - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 11/03/2010 - page 569

Mme Monique Cerisier-ben Guiga attire l'attention de M. le ministre de la défense sur le projet de coopération militaire entre l'armée israélienne et l'armée française.
D'après une information relayée par le site « TTU online, Lettre d'informations stratégiques et de défense », des soldats français devraient aller s'entrainer, en Israël, au combat dans des zones urbaines et au maniement d'explosifs. Ce média confirme l'intérêt du chef d'état major français d'étudier les possibilités d'entrainements communs. En vue de cette coopération, les deux pays auraient signé un accord conférant aux militaires israéliens une totale immunité lors de leurs séjours en France. Le conseiller juridique du ministère israélien de la Défense Ahaz Ben-Ari devrait se rendre prochainement à Paris pour finaliser l'accord conclu sur ce dossier avec le ministère français de la défense.
Elle s'étonne d'un tel rapprochement de l'armée française avec une armée qui occupe illégalement depuis 1967 les territoires palestiniens, où elle a évidemment acquis un grand savoir-faire en matière de combat pour contrôler les civils dans des zones urbaines. Elle rappelle aussi que si l'immunité judiciaire serait garantie aux militaires israéliens lors de leurs séjours en France , c'est parce que leur armée reste soupçonnée de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité lors de l'opération « plomb durci » et qu'aucune enquête israélienne n'est venue démentir les faits établis par le rapport Goldstone pour l'ONU. Elle lui demande de ne pas mettre en œuvre un tel projet de coopération et de démentir cette information.



Réponse du Ministère de la défense

publiée dans le JO Sénat du 25/11/2010 - page 3088

La France entretient des relations bilatérales de défense avec Israël. La coopération militaire entre la France et Israël repose sur des consultations stratégiques au niveau politico militaire, ainsi que sur un dialogue entre les autorités militaires des deux pays. Le dialogue stratégique entre nos deux pays permet des échanges sur les questions de sécurité régionale, sur la dimension européenne et méditerranéenne de notre politique au Proche-et au Moyen-Orient. Un volet important est aussi consacré aux grands enjeux de prolifération. Les deux États, assurant séparément la préparation de leur personnel militaire, n'ont conclu aucun accord tendant à développer un entraînement conjoint de leurs soldats.