Allez au contenu, Allez à la navigation

Nécessité de maintenir l'obligation vaccinale pour le DTP

13e législature

Question écrite n° 12548 de M. Rachel Mazuir (Ain - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 18/03/2010 - page 659

M. Rachel Mazuir appelle l'attention de Mme la ministre de la santé et des sports sur la nécessité de maintenir l'obligation vaccinale pour le DTP.
La France reste en effet l'un des derniers pays d'Europe à maintenir une obligation pour trois vaccins : la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP), outre le BCG. Or, il se trouve que depuis le 12 juin 2008, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a suspendu le DTP en raison d'une augmentation importante de réactions allergiques imputables à ce vaccin.
Les parents se retrouvent ainsi dans une situation déconcertante puisque la loi rend obligatoire un vaccin désormais introuvable en officine. Aussi, pour permettre aux enfants d'être vaccinés dans les temps, l'Afssaps a autorisé l'utilisation d'un autre vaccin, le Revaxis (vaccin diphtérique à dose réduite, tétanique, poliomyélitique), jusqu'alors réservé au rappel chez l'adulte à partir de 18 ans. Cependant, pour les enfants de moins de 6 ans, il n'y a pas de solution de remplacement.
Par conséquent, il souhaite savoir si le Gouvernement entend prochainement lever cette obligation vaccinale et s'aligner ainsi sur la législation des autres pays européens

Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque