Allez au contenu, Allez à la navigation

Engagements des travaux de la VR 52

13e législature

Question écrite n° 12620 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI)

publiée dans le JO Sénat du 18/03/2010 - page 650

M. Jean Louis Masson attire l'attention de M. le ministre d'État, ministre de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat sur le fait que la saturation de l'autoroute A 31 entre Metz et Thionville s'explique en partie par l'absence de la liaison VR 52 prévue pour desservir les vallées sidérurgiques. Ce projet, absolument indispensable, existe depuis plus de 20 ans. Il avait même été inscrit au précédent contrat de plan État-Région sans que, malheureusement, l'opération ait été réalisée. Le dossier est maintenant prévu pour le plan actuel (PDMI) mais on a l'impression que pour des raisons diverses, les services de l'État essayent de retarder l'opération. Selon certaines sources, il serait même maintenant envisagé de la décaler puis l'étaler jusqu'au prochain PDMI (programme de modernisation des itinéraires)… Pourquoi pas à la Saint-Glinglin ! Une fois de plus, compte tenu des diverses promesses ministérielles faites à ce sujet, c'est la parole de l'État qui est en jeu. Le département de la Moselle a déjà payé un lourd tribu aux engagements qui ne sont pas respectés. Il lui demande en conséquence à quelle date les travaux pour la section manquante de la VR 52 seront engagés réellement sur le terrain.



Réponse du Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat

publiée dans le JO Sénat du 20/05/2010 - page 1288

Le projet de voie rapide VR 52 entre Rombas et l'autoroute A 4 s'inscrit dans le cadre du programme de modernisation des itinéraires (PDMI). Une première phase de travaux a été engagée en 2009. Il s'agit du giratoire à Jailly entre la RN 52 et la RD 52 a et de la refonte des bretelles de liaison entre la RN 52 et l'A 4. La mise en service de cette section a été effectuée en novembre 2009. Les travaux de finition seront achevés en mai 2010. La seconde tranche de travaux portera sur l'aménagement de la section entre Jailly et la déviation de Rombas, longue de 3,5 kilomètres environ. L'engagement des travaux est prévu courant 2012 (après la fin des études de projet, l'autorisation imposée par la loi sur l'eau, le déplacement des réseaux et les appels d'offres) et leur achèvement, pour une mise en service, fin 2015. Il est à noter également que la section en service entre Vitry-sur-Orne et Rombas va, quant à elle, profiter d'une requalification avec la mise en oeuvre d'écrans anti-bruit, la remise à niveau des dispositifs d'assainissement, ainsi qu'une amélioration des dispositifs de retenue.