Allez au contenu, Allez à la navigation

Manque d'effectifs au service des urgences de l'hôpital Charles-Nicolle de Rouen

13e législature

Question écrite n° 15250 de M. Thierry Foucaud (Seine-Maritime - CRC-SPG)

publiée dans le JO Sénat du 23/09/2010 - page 2460

M. Thierry Foucaud attire l'attention de Mme la ministre de la santé et des sports sur la situation de sous-effectif au service des urgences de l'Hôpital Charles-Nicolle de Rouen. Depuis le 15 septembre, le personnel, toutes catégories confondues (médecins, infirmiers, aides-soignants, brancardiers…), a engagé une grève illimitée. Son mécontentement se fonde sur un manque de personnel et de moyens qui conduit ces salariés à considérer, de son point de vue à juste raison, ne plus être en mesure de remplir correctement leur mission de service public auprès des patients.
Ceux-ci sont bien souvent mis en attente sur des brancards dans le couloir, faute de personnel soignant.
IL faut savoir que ce service d'urgences arrive en deuxième position quant à sa fréquentation parmi les hôpitaux qui se situent en province.
La mobilisation a contraint la direction à promettre l'arrivée d'une infirmière. Par ailleurs, il a été proposé la mise en place d'un groupe de travail.
Ces mesures lui semblent notoirement insuffisantes au vu des besoins et des témoignages des salariés concernés.
Voilà pourquoi il lui demande quelles mesures elle compte prendre pour répondre positivement aux revendications de ces hospitaliers qui tiennent à exercer leur métier dans des conditions optimales pour le bien-être des usagers.


Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque