Allez au contenu, Allez à la navigation

Deuxième plan "Écoles numériques"

13e législature

Question écrite n° 15273 de M. Yves Détraigne (Marne - UC)

publiée dans le JO Sénat du 23/09/2010 - page 2454

M. Yves Détraigne attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur le plan "Écoles numériques rurales (ENR)" mis en place en mars 2009 pour combler le retard français dans l'équipement numérique des écoles, en particulier des écoles rurales.
Après le succès et la prolongation du premier plan, qui a permis, au niveau national, d'équiper en outil informatique 6 700 écoles, il semble nécessaire de mettre en place un second plan afin de couvrir les besoins des 25 000 écoles publiques des communes de moins de 2 000 habitants.
Considérant qu'il est important d'assurer l'égalité des chances dans la scolarité des enfants sur l'ensemble de nos territoires, il lui demande de bien vouloir lui indiquer ses intentions à ce sujet et, notamment, s'il envisage de mettre en place un plan pluriannuel.



Réponse du Ministère de l'éducation nationale

publiée dans le JO Sénat du 21/10/2010 - page 2748

Le plan Ecoles numériques rurales (ENR) est destiné à combler le retard français dans l'équipement numérique des écoles, et en particulier les écoles rurales, par un financement conjoint État-collectivité. À travers la participation de l'État à hauteur de 10 000 € par école retenue, c'est une véritable politique d'équipement (tableau numérique interactif, ordinateurs portables...) qui a été mise en place, mais aussi d'achat de ressources numériques pédagogiques et de formation des enseignants à l'usage des nouvelles technologies. Une première enveloppe de 50 M€ en provenance du plan de relance a pu être mobilisée lors du lancement de l'opération le 31 mars 2009. Les communes concernées par le plan sont celles de moins de 2 000 habitants ayant au moins une école. Les communes de plus grande taille ont davantage d'écoles et, généralement, plus de ressources. Devant le succès de l'opération dans l'ensemble des départements et compte tenu des retombées très positives pour les territoires ruraux et les collaborations mises en place à cette occasion, le ministre de l'éducation nationale a demandé au ministre chargé du plan de relance une prolongation du plan ENR pour 1 700 écoles supplémentaires. Ce redéploiement exceptionnel a été confirmé le 30 novembre 2009 et l'ensemble des partenaires académiques a reçu les crédits correspondant à sa dotation.