Allez au contenu, Allez à la navigation

Disparition du magazine francophone Cambodge Soir Hebdo

13e législature

Question écrite n° 15446 de M. Jacques Legendre (Nord - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 14/10/2010 - page 2660

M. Jacques Legendre attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères et européennes sur la disparition du magazine francophone Cambodge Soir Hebdo.
Ce magazine en français était publié à Phnom-Penh depuis 1993, soit 152 numéros tirés à 1 500 exemplaires.
Il vient de décider d'interrompre sa publication en raison d'un marché publicitaire trop restreint et en l'absence de subventions.
Il lui demande s'il peut lui faire le point de l'action menée au Cambodge mais aussi au Laos et au Vietnam pour aider des publications locales francophones dont la disparition est toujours durement ressentie par les étudiants et la population francophone de ces États.

Transmise au Ministère des affaires étrangères et européennes



Réponse du Ministère des affaires étrangères et européennes

publiée dans le JO Sénat du 12/01/2012 - page 86

Concernant la disparition du journal « Cambodge soir hebdo » dont le rédacteur en chef a été reçu au ministère des affaires étrangères et européennes le 10 août 2010 pour évoquer ces difficultés budgétaires, il convient de relever que c'est l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) qui versait à cette publication, dans sa phase initiale, une subvention annuelle de 70 000 €. En 2007, la publication a traversé une grave crise qui a menacé une première fois son existence. Le secrétaire général de la francophonie a alors dépêché M. Hervé Bourges, ancien président de l'Union internationale de la presse francophone, à Phnom Penh pour trouver une solution, à la suite de quoi l'OIF a accepté de prolonger sa subvention pour 50 000 € jusqu'en 2010. Cette prolongation exceptionnelle n'a pas suffi à prouver la viabilité de cette publication, alors que le principal mécène du magazine a de son côté, en 2010, mis un terme à son financement. Dans ces conditions, et compte tenu du retrait du principal mécène, l'appui de l'OIF n'aurait pas suffi à permettre la survie du journal. En conséquence, l'OIF, dont les ressources ont elles-mêmes chuté de 10 % en 2010, a décidé de ne pas proroger cette subvention. S'agissant plus généralement des médias francophones au Cambodge, le ministère des affaires étrangères et européennes souligne qu'il a financé à travers l'ambassade de France dans ce pays un projet de formation initiale de Cambodgiens francophones au métier de journaliste. Ce projet a été mis en œuvre d'avril à juin 2010 par le centre de ressources et de documentation de Cambodge Soir et le centre de formation et de perfectionnement des journalistes. Au Vietnam, l'ambassade de France et l'Agence vietnamienne d'information ont conclu un partenariat en novembre 2010, prévoyant des formations à la présentation audiovisuelle organisées en août 2010 et avril 2011. De plus, notre ambassade au Vietnam veille au maintien de la diffusion d'informations sur l'actualité française et en français. L'appui au journal francophone « Courrier du Vietnam » et à l'émission de télévision « Espace francophone » sur la chaîne de l'Agence vietnamienne d'information, de même que la coopération avec les rédactions francophones des médias audiovisuels vietnamiens, s'ajoutent aux actions de l'ambassade en faveur d'une information francophone de qualité. Le financement partiel de ces initiatives par l'Agence vietnamienne d'information montre l'investissement de celle-ci dans la coopération avec la France. La France soutient financièrement quatre médias vietnamiens produisant des programmes en français (à la télé : « Le journal en Français » de VTV 4, « Espace culturel francophone » de V News, « Le Petit Journal » de HTV 9, et à la radio : les deux tranches quotidiennes d'information en français de VOV 5, dont la rédaction est composée, notamment, de dix francophones). L'ambassade de France au Laos a, quant à elle, organisé au Centre de langue française une journée de formation à la pratique journalistique destinée aux journalistes francophones de la presse écrite. Les sujets de reportage proposés portaient sur les divers aspects de la francophonie au Laos. L'ambassade de France au Laos renouvelle chaque année son programme d'aide à la diffusion des informations en langue française en faveur de deux journaux « Le Rénovateur » et le « KPL News », et de la télévision nationale TNL 5 pour un montant total d'intervention de 14 000 €. Un journal francophone d'informations est diffusé chaque jour sur la radio RNL, qui assure également la retransmission de RFI. L'action de l'Institut français complète celle de l'ambassade à travers un programme de formation linguistique et d'aide à la rédaction. L'Institut français du Laos s'est également associé à la Fondation Konrad-Adenauer pour mener conjointement un projet de conférence et de formations intitulé « journalisme et développement » qui se sont déroulés en novembre 2011 à Vientiane. Enfin, depuis 2000, dans le cadre du programme d'invitations des journalistes, le ministère des affaires étrangères et européennes a financé des stages de formation en France en faveur de cinq journalistes cambodgiens, six journalistes laotiens et dix-neuf journalistes vietnamiens.