Allez au contenu, Allez à la navigation

Inadaptation de la prise en charge des personnes très âgées

13e législature

Question écrite n° 15509 de M. Rachel Mazuir (Ain - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 14/10/2010 - page 2675

M. Rachel Mazuir attire l'attention de Mme la ministre de la santé et des sports sur les conclusions d'une récente enquête nationale menée par le gérontopôle de Toulouse qui constate l'inadaptation du système de soins français à la prise en charge des personnes très âgées.
Faute de personnels médicaux suffisants dans les divers établissements recevant des personnes âgées, les situations d'urgence ne peuvent être gérées. Les personnes âgées sont alors orientées vers les hôpitaux. Si ces hospitalisations sont légitimes, l'étude révèle cependant qu'elles sont lourdes de conséquences pour les patients qui en ressortent soignés, mais très fragilisés psychologiquement et physiquement.
Bien souvent, elles transitent par les urgences où les professionnels sont débordés et n'ont donc pas le temps de prendre en charge correctement ces patients aux pathologies complexes.
La solution avancée consisterait à renforcer la gériatrie, mais aussi à améliorer la coordination entre hôpitaux et maisons de retraite.
Par conséquent, il souhaite connaître quelles mesures entend prendre le Gouvernement pour mettre ainsi fin au mal-être subi par ces personnes âgées.

Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque