Allez au contenu, Allez à la navigation

Déplacements ministériels en Seine-Saint-Denis

13e législature

Question écrite n° 15595 de M. Christian Demuynck (Seine-Saint-Denis - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 21/10/2010 - page 2723

M. Christian Demuynck attire l'attention de M. le ministre chargé des relations avec le Parlement sur la méthodologie des visites ministérielles depuis quelques mois. En effet, le département de Seine-Saint-Denis est devenu le terrain de visites assez surprenantes. Préparées à la va-vite, donnant plus l'impression de combler un espace dans un agenda disponible, les venues ministérielles en Seine-Saint-Denis sont aussi nombreuses que mal préparées. Fixées parfois la veille, sur des jours comme le mardi ou le mercredi, ces venues n'obéissent pas à une démarche de valorisation de l'action gouvernementale. Tout au contraire, ces déplacements, souvent impromptus, ne permettent pas aux parlementaires et aux maires de la majorité présidentielle de se rendre disponibles. Les discours des élus de l'opposition donnent lieu très souvent à de véritables réquisitoires contre le chef de l'État et son Gouvernement. La précipitation de ces déplacements ne permet que rarement la présence des élus minoritaires de la majorité présidentielle. Cette attitude regrettable mécontente et démobilise les soutiens du Gouvernement. Malheureusement, cette pratique ne semble pas isolée et tend à se banaliser ; elle finit par décrédibiliser l'image des ministres, mais aussi du Gouvernement dans son ensemble. Il semblerait important de recadrer les membres du Gouvernement pour une méthodologie républicaine plus efficace. Il lui demande donc ce qu'il compte entreprendre dans ce domaine.

Transmise au Premier ministre



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.