Allez au contenu, Allez à la navigation

Campagne nationale d'information sur les risques sectaires

13e législature

Question écrite n° 15633 de M. Alain Houpert (Côte-d'Or - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 21/10/2010 - page 2721

M. Alain Houpert attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales sur le dernier rapport de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) qui vient de paraître. En France, 50 000 à 60 000 enfants sont en danger, « c'est un drame national silencieux qui se passe sous nos yeux avec des enfants victimes de l'omerta et qui ne peuvent pas se plaindre. » La France compterait environ 600 mouvements ou pratiques sectaires à ce jour. Profitant donc de la sortie de ce rapport, il lui demande s'il ne serait pas opportun de faire une grande campagne nationale d'information afin de pouvoir identifier au mieux les risques sectaires chez les plus jeunes d'entre nous. Il le remercie de sa réponse.

Transmise au Premier ministre



La question est caduque