Allez au contenu, Allez à la navigation

Diplômes de préparateur en pharmacie et de préparateur hospitalier

13e législature

Question écrite n° 16253 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI)

publiée dans le JO Sénat du 02/12/2010 - page 3157

M. Jean Louis Masson attire l'attention de Mme la secrétaire d'État chargée de la santé sur le fait qu'il y a d'une part le diplôme de préparateur en pharmacie et d'autre part le diplôme de préparateur hospitalier lequel est semble-t-il exigé pour une embauche dans la fonction publique hospitalière. Il lui demande s'il ne serait pas possible d'envisager une fusion de ces deux diplômes ou la création d'un régime d'équivalence.



Réponse du Secrétariat d'État chargé de la santé

publiée dans le JO Sénat du 30/06/2011 - page 1722

Actuellement, il existe, d'une part, un brevet professionnel de préparateur en pharmacie donnant l'accès à un exercice en officine et, d'autre part, un diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière permettant l'exercice en pharmacie à usage intérieur (PUI) au sein d'un établissement de santé. Le brevet professionnel, délivré par le ministère de l'éducation nationale, est un prérequis obligatoire pour la formation menant au diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière. La coexistence de ces deux diplômes se justifie principalement par la différence des lieux d'exercice visés et par les spécificités d'activités et de compétences liées à chacun d'eux. Toutefois, dans le cadre des travaux de rénovation du brevet professionnel de préparateur en pharmacie menés par un inspecteur général de l'éducation nationale et mandatés par la 20e commission professionnelle consultative du secteur sanitaire et sociale, une réflexion est menée sur la mise en place d'un tronc commun de formation pour les préparateurs officinaux et hospitaliers, permettant une passerelle entre ces deux disciplines. Il conviendra cependant d'obtenir un accord des deux branches professionnelles concernées.