Allez au contenu, Allez à la navigation

Résultat de l'arbitrage interministériel sur les professions paramédicales

13e législature

Question écrite n° 16266 de M. Yves Chastan (Ardèche - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 02/12/2010 - page 3160

M. Yves Chastan attire l'attention de M. le ministre du travail, de l'emploi et de la santé sur l'arbitrage interministériel afférent à différentes professions paramédicales.

En effet, un arbitrage interministériel devait avoir lieu pour déterminer le niveau de formation nécessaire à l'obtention de différents diplômes, tel que celui de masseur-kinésithérapeute. Si cet arbitrage ne s'est pas encore tenu (ce qui paraît vraisemblable puisque qu'aucune information à ce sujet n'est actuellement disponible), suite à la réorganisation ministérielle récente, la forme choisie d'un arbitrage interministériel devra d'ailleurs sûrement être modifiée.

Pour les professions paramédicales, l'enjeu est particulièrement important. Ces dernières craignent de voir leur niveau de formation ramené à une licence, alors qu'il est du niveau de master dans de nombreux pays. Elles estiment que le niveau licence ne permettrait pas d'assurer la même qualité de soins, et ferait régresser leur niveau de compétences. De plus, ce niveau serait inférieur à celui de la plupart des pays européens, ce qui serait très préjudiciable pour la France.
C'est pourquoi il aimerait connaître au plus vite les décisions qui seront prises à ce sujet, afin de pouvoir en informer les ordres des différentes professions inquiètes pour leur avenir.

Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque