Allez au contenu, Allez à la navigation

Devenir de la ligne SNCF Béziers-Neussargues

13e législature

Question écrite n° 16471 de M. Alain Fauconnier (Aveyron - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 16/12/2010 - page 3242

M. Alain Fauconnier attire l'attention de M. le secrétaire d'État chargé des transports sur le devenir de la ligne SNCF Béziers-Neussargues. Suite à la décision de Réseau Ferré de France et de la SNCF d'envisager la fermeture de 4 000 km de voies dans le Massif Central, les élus du département de l'Aveyron s'inquiètent en effet du devenir de cette ligne, dont il convient de rappeler qu'elle constitue un axe majeur Nord-Sud et, de ce fait, un enjeu majeur de l'aménagement du territoire. Ainsi, ces dernières années, plusieurs millions d'euros ont été investis dans des opérations de renouvellement, de modernisation de cette ligne, qui n'auront servi à rien si celle-ci ferme. Il lui demande de ce fait de bien vouloir lui indiquer quelles sont les mesures que le Gouvernement entend prendre pour garantir la pérennité de cette ligne.



Réponse du Secrétariat d'État chargé des transports

publiée dans le JO Sénat du 10/02/2011 - page 352

Le budget annuel d'entretien courant consacré par Réseau ferré de France (RFF) à la ligne Béziers-Neussargues s'élève à 11 M€. De surcroît, des opérations de renouvellement et de modernisation d'envergure y ont été réalisées ces dernières années. Ainsi, sur la section nord de la ligne, qui accueille les trafics fret approvisionnant l'usine Arcelor-Mittal de Saint-Chély d'Apcher, près de 15 M€ ont été investis pour rénover la ligne depuis 2006. Concernant la section sud de cette ligne, un programme de remise à niveau des voies à faible trafic, en faveur notamment des lignes du « H lozérien », est inscrit à hauteur de 76 M€ au contrat de projets État-région Languedoc-Roussillon 2007-2013. Ce programme comporte une opération de rénovation de la caténaire entre Béziers et Bédarieux. Aucun élément ne conduit donc aujourd'hui à remettre en cause la pérennité de la ligne Béziers-Neussargues.