Allez au contenu, Allez à la navigation

Outrage à l'honneur de la France

13e législature

Question écrite n° 16513 de Mme Bernadette Dupont (Yvelines - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 23/12/2010 - page 3293

Mme Bernadette Dupont attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration sur les outrages anti-France de toutes sortes qui se développent dans notre pays et portent atteinte à nos valeurs républicaines et à l'honneur de notre pays.
Après l'hymne national et notre drapeau, c'est maintenant la diffusion et la mise en vente du livre de Monsieur Saïd Bouamama intitulé "Nique la France".
Ce livre de 68 pages ne compte pas moins de 96 photographies représentant des personnes de tous âges, et même des enfants, le majeur de la main droite pointé vers le haut, censés "niquer la France". Il contient également un CD avec la chanson.
Est-il concevable qu'au nom de la liberté d'expression et du droit de la presse, M. Saïd Bouamama, sociologue, docteur en socio-économie, directeur de recherche à l'IFAR (intervention, formation, action, recherche) ait le droit de publier de tels propos sur la France ?
L'IFAR ayant par ailleurs été labellisé "Pôle de ressources régional" par la Commission paritaire nationale de l'emploi, elle s'interroge sur les enseignements dispensés par cet institut à ses stagiaires, lesquels sont censés trouver des emplois tels qu'éducateurs spécialisés dans les quartiers sensibles des villes et communes françaises.
Elle souhaiterait savoir quelles mesures il entend prendre pour que de tels ouvrages, qui salissent notre pays et tous ceux qui ont combattu pour le défendre, ne puissent plus paraître.

Transmise au Ministère de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.