Allez au contenu, Allez à la navigation

Qualité du travail mené par la Fondation du Patrimoine

13e législature

Question écrite n° 17418 de M. Robert Navarro (Hérault - NI)

publiée dans le JO Sénat du 03/03/2011 - page 499

M. Robert Navarro attire l'attention de M. le ministre de la culture et de la communication sur la qualité du travail mené par les 500 collaborateurs bénévoles et salariés de la Fondation du Patrimoine, au plan national et régional.
Il rappelle que, sur la seule année 2010, un total de 2376 projets ont été soutenus par la Fondation du Patrimoine, pour un montant de 176 millions d'euros et la création de 5300 emplois sur l'ensemble du territoire.
Alors que le volume des fonds collectés par la Fondation du Patrimoine est en croissance constante, il souhaite savoir quelles mesures il envisage de prendre pour renforcer cette structure et valoriser la qualité de son travail.



Réponse du Ministère de la culture et de la communication

publiée dans le JO Sénat du 28/04/2011 - page 1098

Le ministère de la culture et de la communication soutient l'action de la Fondation du patrimoine qui est tout à fait complémentaire de celle de l'État. Lors de sa présence à la dernière réunion générale des délégués en octobre dernier, le ministre de la culture et de la communication a loué le travail remarquable des délégués ainsi que leur contribution à la conservation et la mise en valeur du patrimoine de proximité et la dynamique de leur action. Il a souligné le développement du mécénat recherché par la Fondation du patrimoine, très orienté vers le patrimoine de proximité ou thématique (patrimoine lié à l'eau, patrimoine situé près de sites liés à des grandes entreprises, patrimoine régional...) et le développement du mécénat « populaire » qui est un grand succès, car lié aux souscriptions publiques qui mobilisent les habitants et leur permettent de s'approprier la restauration d'un patrimoine essentiel pour l'identité et la qualité de leur environnement territorial. Les résultats de la fondation sont très positifs et le travail des délégations régionales et départementales, ainsi que de tous les bénévoles, est très efficace. La légèreté de la structure et sa réactivité lui permettent d'être présente sur de nombreux secteurs et d'encourager le développement d'activités liées au patrimoine aux côtés des collectivités publiques, qu'il n'est pas question de remettre en cause.