Allez au contenu, Allez à la navigation

Construction d'une nouvelle maison d'arrêt à Saint-Pierre-de-la-Réunion

13e législature

Question écrite n° 17466 de M. Jean-Paul Virapoullé (La Réunion - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 03/03/2011 - page 504

M. Jean-Paul Virapoullé attire l'attention de M. le garde des sceaux, ministre de la justice et des libertés, sur la décision prise par M. le secrétaire d'État à la justice, il y a un an de cela, de construire une nouvelle prison à Saint-Pierre-de-la-Réunion entre 2015 et 2017.
En effet, la prison actuelle étant dans un état de vétusté important, un plan de réhabilitation massif doit être mis en place au plus vite.
Il l'interroge sur l'état d'avancement de ce projet, étant donné la nécessité du maintien de cette prison dans le sud de l'île.



Réponse du Ministère de la justice et des libertés

publiée dans le JO Sénat du 11/08/2011 - page 2134

La maison d'arrêt de Saint-Pierre de La Réunion, située à proximité du centre-ville, a été installée en 1930 dans les anciens locaux de la Compagnie des Indes, datant de 1863. Dotée d'une capacité de 121 places de détention hommes réparties sur 26 cellules, elle hébergeait 130 personnes détenues au 1er mars 2011. Le constat de surpopulation carcérale et l'état de vétusté avancé de la maison d'arrêt ont conduit à décider la construction d'un nouvel établissement, dans le cadre du nouveau programme immobilier. Il est confirmé qu'il est prévu de livrer un établissement de 200 places. Par ailleurs, il est précisé que, dans le respect du calendrier, le cahier des charges de cette opération est à présent finalisé. Il sera rapidement transmis par les services du ministère de la justice et des libertés au préfet de La Réunion afin de lancer la phase de recherche foncière.