Allez au contenu, Allez à la navigation

Avenir du Laboratoire national de métrologie et d'essais

13e législature

Question écrite n° 17564 de M. Ivan Renar (Nord - CRC-SPG)

publiée dans le JO Sénat du 10/03/2011 - page 580

M. Ivan Renar attire l'attention de Mme la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche sur l'avenir du Laboratoire national de métrologie et d'essais (LNE). Fondé en 1901 au sein du Conservatoire national des arts et métiers pour répondre aux besoins de mesures et d'essais de l'industrie, cet établissement public intervient dans les domaines de la sécurité, de la santé, de la qualité et de la protection de l'environnement. Reconnu comme laboratoire de référence depuis 2005, le LNE est responsable du pilotage général de la métrologie française. En 2009, cet établissement a connu une importante réorganisation qui semble avoir produit des effets contraires à ceux attendus. Les résultats du LNE ont ainsi connu une baisse significative. En outre, les organisations syndicales évoquent une situation marquée par une dégradation des conditions de travail, la désorganisation des équipes, un manque de stratégie... Considérant l'importance des missions confiées au LNE et estimant qu'il est indispensable de préserver cet établissement public disposant de compétences reconnues au niveau international, il lui demande de lui indiquer les dispositions que le Gouvernement entend mettre en oeuvre afin de pérenniser l'activité du LNE.

Transmise au Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.