Allez au contenu, Allez à la navigation

Mise en place de la réforme de la voie technologique industrielle

13e législature

Question écrite n° 17792 de Mme Annie Jarraud-Vergnolle (Pyrénées-Atlantiques - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 24/03/2011 - page 693

Mme Annie Jarraud-Vergnolle attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative sur les difficultés engendrées par la mise en place de la réforme de la voie technologique industrielle (STI) pour la rentrée 2011.
Cette réforme transformera les 12 sections existantes de cette filière en 4 sections de STI2D.
Or, d'une part, les enseignants l'ont alerté car ils ne peuvent assurer une bonne mise en place de cette réforme pour la prochaine rentrée : publication des programmes trop tardive, pas de ressources documentaires complètes disponibles, formations des enseignants peu satisfaisantes...
D'autre part, cette réforme est largement critiquée par les acteurs économiques qui s'inquiètent de ses effets sur les formations en STS et IUT.
Enfin, pour les élèves, c'est le flou. Les procédures d'orientation ne sont pas mises à jour et aucune réflexion n'a été menée sur le baccalauréat. Comment les orienter sans connaître les procédures de validation et certification ?
Cette réforme suscite de nombreuses inquiétudes pour l'ensemble des acteurs de la filière technologique. Dans de telles conditions, il est urgent de prendre des dispositions nécessaires. Elle souhaite donc connaître les mesures qu'il compte prendre afin de permettre une rentrée scolaire sereine.



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.