Allez au contenu, Allez à la navigation

Aménagement de la RN 31

13 ème législature

Question écrite n° 17804 de M. Antoine Lefèvre (Aisne - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 24/03/2011 - page 690

M. Antoine Lefèvre attire l'attention de Mme la ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement sur l'aménagement de la RN 31 dans l'Aisne mais aussi dans l'Oise.
De nombreux élus de ces deux départements ont, à nouveau et conjointement, manifesté pour défendre des travaux sur l'axe Compiègne-Soissons, quotidiennement emprunté par 14000 véhicules, dont 30 % de poids lourds. A circulation le plus souvent sur deux fois une voie, cette route nationale n'a connu, depuis 1978, qu'une simple réfection de la chaussée dans la traversée d'un des villages. Les projets de mise complète à 2X2 voies, puis à trois voies, et même un simple aménagement de la traversée des villages n'ont jamais eu de suite. Or cette route est importante pour le développement économique entre ces deux villes, et en particulier pour le bassin du soissonnais.
Il lui demande donc de bien vouloir lui faire connaître les moyens mis en oeuvre afin de démarrer l'aménagement de cet axe, dont l'état actuel n'est en mesure aujourd'hui, ni d'assurer la sécurité des utilisateurs et des riverains ni de supporter la charge de circulation.



Réponse du Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

publiée dans le JO Sénat du 19/01/2012 - page 180

La modernisation du réseau routier national relève désormais des programmes de modernisation des itinéraires routiers (ou PDMI) qui succèdent au volet routier des contrats de plan État-région. Compte tenu de la multiplicité des aménagements à réaliser et des contraintes budgétaires régissant l'exercice, l'élaboration des PDMI actuels a été délicate tant au plan national qu'en Picardie. Il a fallu en particulier trouver un juste équilibre entre les nombreuses priorités identifiées au niveau régional, ce qui a conduit à rendre des arbitrages difficiles en différant notamment la réalisation de certaines opérations à la prochaine génération de PDMI. Pour autant, la modernisation de la RN 31 entre Compiègne et Soissons fait l'objet d'un effort important dans le cadre du PDMI Picardie, avec l'inscription de 28 M€ (dont 22,2 M€ en part État) se décomposant en 26 M€ pour l'aménagement de la rocade Nord-Est de Compiègne et 2 M€ pour la mise en sécurité du reste de la section. Dans ce cadre, malgré un contexte budgétaire rendu particulièrement difficile par la crise financière actuelle, 2,4 M€ sont prévus pour l'aménagement de la RN 31 au budget 2012 : 1,7 M€ pour la rocade Nord-Est de Compiègne et 0,7 M€ pour l'aménagement du carrefour de Maison-Blanche entre Compiègne et Soissons.