Allez au contenu, Allez à la navigation

Disparition d'officines rurales dans la région Midi-Pyrénées

13 ème législature

Question écrite n° 17897 de M. Raymond Vall (Gers - RDSE)

publiée dans le JO Sénat du 31/03/2011 - page 776

M. Raymond Vall appelle l'attention de M. le ministre du travail, de l'emploi et de la santé sur la situation précaire de certaines pharmacies en milieu rural. Sur 23 000 officines existant actuellement en France, 8 000 sont très déstabilisées et susceptibles de disparaître dans les cinq ans à venir et cette problématique s'ajoute à celle de la désertification médicale. L'ordre des pharmaciens local nous informe que de nombreuses liquidations judiciaires sont actuellement en cours dans la région Midi-Pyrénées.
Victimes de plusieurs circonstances, ces officines se voient contraintes de fermer leurs portes. En effet, le Gouvernement incite les médecins à prescrire moins de médicaments à leurs patients ; les habitudes de ces derniers évoluent, ils privilégient les officines implantées dans leur centre commercial habituel, limitant ainsi leurs allées et venues. Et dans un contexte concurrentiel particulièrement rude, l'affaire du Mediator, la liste des 77 produits sous surveillance ainsi que la nécessaire réforme des AMM (autorisations de mise sur le marché) confirment un diagnostic inquiétant.
Avant la remise du rapport commandé à l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) sur ce sujet préoccupant, il demande s'il est possible de connaître les orientations du ministère pour solutionner ce problème très sensible dans sa région.

Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque