Allez au contenu, Allez à la navigation

Avenir des établissements d'hébergement de personnes âgées

13e législature

Question écrite n° 18339 de Mme Patricia Schillinger (Haut-Rhin - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 28/04/2011 - page 1084

Mme Patricia Schillinger attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la cohésion sociale sur les inquiétudes exprimées par les établissements d'hébergement de personnes âgées (EHPA), dans le cadre de la réforme de la dépendance.
En effet, alors que le Gouvernement doit fixer des objectifs en matière de dépendance, ces établissements craignent que leur utilité soit minorée par les pouvoirs publics.
Intervenant entre le maintien à domicile et l'établissement d'hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD), l'EHPA est un intermédiaire nécessaire pour les personnes âgées en situation de dépendance légère, souvent seules, sans famille ou abandonnées.
L'EHPA répond donc aux besoins spécifiques des personnes âgées qui disposent d'un certain degré d'autonomie. Aussi, les représentants des EHPA rappellent qu'il est amoral et contraire au bien-être des principaux intéressés de faire cohabiter des personnes autonomes ou semi-autonomes avec des personnes dépendantes.

En conséquence, elle souhaiterait savoir ce que le Gouvernement envisage de faire pour répondre aux besoins des personnes âgées qui bénéficient encore d'un certain degré d'autonomie et, plus précisément, ce qu'il entend faire pour encourager et pérenniser l'activité des EHPA.

Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque