Allez au contenu, Allez à la navigation

Gare d'arrivée de la ligne SNCF Clermont-Ferrand-Paris

13e législature

Question écrite n° 18425 de Mme Michèle André (Puy-de-Dôme - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 05/05/2011 - page 1139

Mme Michèle André attire l'attention de Mme la ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement sur l'inquiétude exprimée par des membres du personnel de la SNCF en région Auvergne.
Malgré les annonces de l'entreprise, nombre de salariés craignent de voir la ligne Clermont/Paris maintenue sur la gare de Paris-Bercy à terme. Les travaux en gare de Paris-Lyon ont poussé à prendre la mesure d'une arrivée dans cette gare, qui offre deux lignes de métro éloignées et deux lignes de bus, contre des navettes pour les aéroports de Roissy et Orly, deux lignes de métro, deux lignes RER, vingt lignes de bus et un choix important de services et commerces en gare de Lyon.
Elle lui demande de bien vouloir la rassurer sur le retour rapide et définitif de la ligne Paris-Clermont-Ferrand et Clermont-Ferrand-Paris en gare de Paris-Lyon.



Réponse du Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

publiée dans le JO Sénat du 16/02/2012 - page 412

Compte tenu de la saturation envisagée en gare de Lyon en 2012, notamment suite à la mise en service de la ligne à grande vitesse (LGV) Rhin-Rhône, et des réorganisations de circulations prévues dans le cadre du service annuel 2012, la SNCF et Réseau ferré de France (RFF) ont décidé de transférer l'arrivée de la ligne Paris-Clermont-Ferrand en gare de Bercy à compter de décembre 2011. Une réunion de mobilisation de l'ensemble des acteurs (STIF, SNCF, RATP et RFF) a été organisée par le cabinet du ministre chargé des transports en juin dernier afin de disposer de nouvelles structures visant à répondre aux attentes des utilisateurs du Téoz relatives à la qualité du service offert en gare de Bercy dès décembre 2011. La direction générale des infrastructures, des transports et de la mer (DGITM) du ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement (MEDDTL) a mandaté trois membres du conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD) pour conduire une mission de coordination de ces entreprises autour des projets d'optimisation de l'inteirconnexion entre la gare et la station de métro Bercy ainsi que des actions d'amélioration de la qualité de service offert en gare de Bercy. Au niveau régional et parallèlement à ces réflexions, le préfet de la région Auvergne a convenu avec le conseil régional de tenir un comité de suivi de l'évolution de l'axe Paris- Clermont-Ferrand. Il est l'occasion, pour la SNCF et RFF, de présenter l'état des lieux de l'infrastructure actuelle et les chantiers d'entretien et de rénovation envisagés, l'ensemble des services de transport ferroviaire supportés par cet axe (articulation des dessertes des TET avec les TER), le projet de rénovation matériel roulant et les aménagements et actions d'optimisation prévus en gare de Bercy. Lors des comités d'axe, les 3 octobre et 7 novembre 2011, la SNCF et RFF ont pu détailler les améliorations attendues sur la ligne (gain de vitesse sur l'axe après l'achèvement des travaux en gare de Moulins et de Riom, études en cours visant à développer la couverture 3G sur le réseau). Les deux entreprises ont également présenté les travaux d'amélioration en cours de réalisation en gare de Bercy (espaces d'attente améliorés au rez-de-chaussée et à l'étage, création de bornes libres services supplémentaires, aménagement d'un espace enfants, installation de deux portes automatiques supplémentaires au rez-de-chaussée) ainsi que les actions destinées à favoriser l'intermodalité : mise en place d'une signalétique plus adaptée, service de navettes gratuites inter-gares de Lyon et Bercy, transfert éventuel à Bercy de terminus de lignes RATP. En outre, le syndicat des transports d'Ile-de-France (STIF) et la RATP étudient conjointement les modalités de création d'un nouvel accès à la ligne 14 à proximité de la gare de Bercy. Lors de la réunion de présentation du service annuel 2012 par RFF et la SNCF, le 15 septembre dernier, les élus auvergnats se sont à nouveau interrogés sur la nécessité du transfert de la liaison Paris-Clermont-Ferrand en gare de Paris-Bercy. Afin de compléter la mission confiée au CGEDD, la DGITM a diligenté une expertise des capacités ferroviaires de la gare de Lyon disponibles à plus ou moins longue échéance, en lien avec RFF et la SNCF. S'appuyant sur un audit réalisé par un prestataire externe (l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne), les membres du CGEDD ont rendu les conclusions de ce rapport, présentées lors du dernier comité d'axe présidé par le préfet de région. Si l'étendue des changements d'horaire induits par le cadencement au titre du service annuel 2012 et par la mise en service de la LGV Rhin-Rhône rend impossible un retour en gare de Lyon au 11 décembre 2012 de l'ensemble des Téoz, il n'est pas exclu que le retour de ces trains soit techniquement possible à plus longue échéance. Les perspectives devront être précisées à travers la poursuite de la mission d'étude sur la capacité de la gare de Lyon.