Allez au contenu, Allez à la navigation

Conséquences de l'exposition aux pesticides sur la santé des agriculteurs

13e législature

Question écrite n° 18488 de M. Roland Courteau (Aude - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 12/05/2011 - page 1242

M. Roland Courteau expose à M. le ministre du travail, de l'emploi et de la santé qu'une étude du Centre d'immunologie de Marseille-Luminy (CIML), présentée le 4 février dernier, a montré que les agriculteurs exposés aux pesticides développent de « 100 à 1 000 fois plus de cellules anormales, qui peuvent ensuite éventuellement se transformer » en lymphome folliculaire, un type de cancer du sang, qui a augmenté de 3 à 4 % par an au cours des dernières décennies et qui touche plus particulièrement les agriculteurs de plus de 50 ans.

Il lui indique, par ailleurs, qu'une étude de l'Institut de veille sanitaire sur les substances chimiques présentes dans l'alimentation ou dans l'environnement, révélée le 14 mars dernier, affirme que la concentration de pesticides dans le sang des Français est supérieure à celle des Allemands et des Américains.

Il lui demande de lui faire connaître son sentiment par rapport à cette situation particulièrement préoccupante et les mesures qu'il entend mettre en œuvre.

Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque