Allez au contenu, Allez à la navigation

Revendications des infirmières

13e législature

Question écrite n° 18814 de M. Alain Fauconnier (Aveyron - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 02/06/2011 - page 1440

M. Alain Fauconnier attire l'attention de M. le ministre du travail, de l'emploi et de la santé sur les revendications des infirmières. Il convient de rappeler d'abord que, lors d'un discours prononcé en 2007, Nicolas Sarkozy fit l'éloge des infirmières qu'il qualifiait « d'héroïnes du quotidien ». Mais aujourd'hui, les revendications des infirmières demeurent. Ainsi, la coordination nationale des infirmières souhaite une véritable revalorisation salariale, au regard des compétences et des responsabilités pour toute la filière infirmière, au sein des trois fonctions publiques, sur une grille A type et une équivalence pour le secteur privé. En outre, elle réclame la reconnaissance de la pénibilité de la profession infirmière avec le maintien de la catégorie active en fonction publique, une bonification d'un an tous les cinq ans et son élargissement au secteur privé. Enfin, elle sollicite l'augmentation de la prime de week-end, une revalorisation conséquente de la prime de nuit et la mise en place de véritables bourses et de droits étudiants similaires aux autres études supérieures. Il lui demande de bien vouloir lui indiquer les mesures que le Gouvernement entend prendre afin de répondre aux revendications légitimes de la filière infirmière.

Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque