Allez au contenu, Allez à la navigation

Difficultés rencontrées à Pôle emploi

13e législature

Question écrite n° 18864 de M. Robert Hue (Val-d'Oise - RDSE)

publiée dans le JO Sénat du 09/06/2011 - page 1529

M. Robert Hue attire l'attention de M. le ministre du travail, de l'emploi et de la santé sur la situation que vivent les salariés de Pôle emploi dans les agences val d'oisiennes et franciliennes depuis la fusion ANPE-Unedic et qui rencontrent de plus en plus de difficultés à remplir leurs missions dans des conditions matérielles et humaines normales. Depuis la fusion de 2008, les agents de Pôle emploi ont eu à assumer une déterioration de la situation de l'emploi et une généralisation de la précarisation impactant les missions confiées. Ils assument aussi des réorganisations internes non partagées se traduisant par des difficultés réelles. Les sacrifices imposés aux agents n'apparaissent pourtant pas suffisants et un plan de 1 800 suppressions d'emplois est engagé entraînant une nouvelle détérioration des conditions de vie au travail et une détérioration du service rendu aux ayants droit. De nombreux élus locaux sont amenés à intervenir auprès des directions concernées de Pôle emploi dont les réponses reposent sur la prétendue capacité à rationaliser les moyens mis à disposition tout en améliorant le service rendu. La réalité est tout autre. C'est pourquoi, il souhaite qu'il intervienne auprès de la direction de Pôle emploi Ile-de-France afin de faire en sorte que les agents puissent remplir leurs missions dans des conditions respectant leur dignité et mette un terme aux suppressions d'emplois en cours touchant notamment les salariés en CDD (contrat de travail à durée déterminée). La dogmatique règle du non-remplacement d'un salarié sur deux partant à la retraite est contraire aux besoins existants à Pôle emploi.

Transmise au Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social



La question est caduque