Allez au contenu, Allez à la navigation

Déplacement des équipes ultramarines en métropole

13 ème législature

Question écrite n° 18888 de M. Jean-Étienne Antoinette (Guyane - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 09/06/2011 - page 1529

M. Jean-Étienne Antoinette appelle l'attention de Mme la ministre des sports sur le fait que, chaque année, des équipes sportives d'outre-mer participent à des championnats nationaux en métropole. La Fédération française de football prend habituellement en charge les frais de déplacement des équipes ultramarines.

Or, ce n'est pas le cas de la fédération de handball, alors même que depuis quelques années le handball français est champion du monde et que les sportifs ultramarins sont de plus en plus représentés au sein de l'équipe nationale et parmi les champions français. Alors pourquoi cette différence ?

En cette année des outre-mer, il lui apparaît crucial, tant en termes de respect de la continuité territoriale qu'en termes de soutien aux talents d'outre-mer, d'adresser un signe fort à nos territoires en impliquant la Fédération française de handball dans la prise en charge des frais de déplacement des équipes ultramarines sélectionnées pour le championnat national.

En conséquence, il reste convaincu qu'elle se fera un devoir de prendre les mesures devant permettre une mise en place pérenne de ces dispositions au sein de la fédération de handball.

Transmise au Ministère des sports



Réponse du Ministère des sports

publiée dans le JO Sénat du 27/10/2011 - page 2769

Le ministère des sports mesure pleinement l'intérêt que l'on doit porter aux sportifs ultramarins, qui occupent une place importante dans le monde sportif français. Lors de la définition des parcours de l'excellence sportive de chaque fédération, la direction des sports a abordé avec chacune d'elles la prise en compte des sportifs ultramarins dans leur stratégie de haut niveau. Mais le choix sur la prise en charge des différents financements est de la seule compétence des fédérations sportives. Ainsi la Fédération française de handball (FFHB) n'a pas estimé devoir mettre en place un dispositif particulier pour le financement des déplacements d'équipes ultramarines en métropole. Cette fédération est toutefois fortement sensibilisée aux potentialités ultramarines. L'un de ses objectifs est de développer une politique forte en outre-mer, objectif auquel elle alloue 195 000 € (dont 64 000 € de subvention du programme sport). Elle prend également en charge la formation des jeunes sportifs ultramarins sélectionnés pour qu'ils intègrent le parcours d'excellence ainsi que la formation des cadres sur place. De plus, 15 000 € sont mobilisés par la fédération pour la finale senior des DOM-TOM, et des arbitres sont envoyés sur place pour cette finale. Des aides aux déplacements peuvent être demandées par les clubs sportifs à la direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DJSCS), dans le cadre de la part territoriale du Centre national pour le développement du sport (CNDS) ou sur le fonds d'échanges à but éducatif, culturel ou sportif (FEBECS) financé par le ministère de l'outre-mer.