Allez au contenu, Allez à la navigation

Conséquences sanitaires de la décharge à ciel ouvert de Limeil-Brévannes

13 ème législature

Question écrite n° 19014 de M. Christian Cambon (Val-de-Marne - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 16/06/2011 - page 1571

M. Christian Cambon interroge Mme la secrétaire d'État chargée de la santé sur les conséquences sanitaires de la décharge à ciel ouvert de Limeil-Brévannes. La décharge à ciel ouvert qui a été installée près d'habitations, en 2009, pollue la vie des habitants du quartier.
Exploités par une société privée, placée en liquidation en avril dernier, ces 150 000 mètres cube de déchets sont une accumulation de gravats, plastiques, débris en bois et en pierre. Malgré plusieurs arrêtés de mise en demeure, cette montagne de déchets continue d'être et s'enflamme par combustion spontanée lors de fortes chaleurs. Depuis le début du mois de mai, une vingtaine d'incendies se sont déclarés.
Aussi, il lui demande d'indiquer les mesures qu'elle compte prendre pour établir une expertise des risques sanitaires encourus, ainsi que celles envisagées pour la remise en état de cette zone de nuisances.

Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque