Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation de la Nouvelle-Calédonie et de Wallis-et-Futuna face au risque tsunami

13 ème législature

Question écrite n° 19209 de M. Roland Courteau (Aude - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 30/06/2011 - page 1695

M. Roland Courteau attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration sur la situation de la Nouvelle-Calédonie et de Wallis-et-Futuna, par rapport au risque tsunami.

Il lui indique que, dans ses précédents rapports réalisés dans le cadre des travaux de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (2007 et 2009), il avait notamment souligné leur grande vulnérabilité à ce risque.

Il souhaiterait donc avoir plus de précisions sur les dispositifs mis en place, concernant, d'une part, l'alerte montante et, d'autre part, l'alerte descendante, ainsi que les mesures d'information et de sensibilisation effectuées en direction des populations et au sein des établissements scolaires.

Il souhaiterait également qu'un point précis puisse lui être fait concernant les éventuelles évacuations, notamment nocturnes, à mettre en œuvre et la gestion de l'information d'une manière générale.

Transmise au Ministère de l'intérieur



La question est caduque