Allez au contenu, Allez à la navigation

Résultats des directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale

13 ème législature

Question écrite n° 19291 de M. Antoine Lefèvre (Aisne - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 30/06/2011 - page 1699

M. Antoine Lefèvre attire l'attention de Mme la secrétaire d'État auprès de la ministre des solidarités et de la cohésion sociale sur les premiers résultats des directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) qui ont été créées au 1er janvier 2010. Leur objectif commun est de renforcer le lien social et l'efficacité de l'État en matière de politiques sociales, de politiques sportives, de politiques de jeunesse, de vie associative, d'éducation populaire et de protection et d'insertion des personnes vulnérables. Or, pour le département de l'Aisne, l'installation de la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) a entraîné une très forte diminution des moyens humains, de l'ordre de 33 % des postes de conseillers d'éducation populaire et de jeunesse (CEPJ) et de 20 % des postes de conseillers d'animation sportive (CAS) dans le seul secteur anciennement jeunesse et sports.
Les personnels de cette direction s'inquiètent, d'une part, du fait des problématiques lourdes du département et de la charge de travail répartie et, d'autre part, de la qualité du service rendu au public.
Il lui demande quelles sont les mesures qu'elle compte prendre afin de remédier à ces disfonctionnements.

Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque