Allez au contenu, Allez à la navigation

Installation des radars sur les lieux véritablement accidentogènes

13e législature

Question orale sans débat n° 1369S de M. Claude Léonard (Meuse - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 07/07/2011 - page 1741

M. Claude Léonard attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration sur les statistiques émanant de son ministère suivant lesquelles la répartition des radars automatiques par type de réseau, rapportée au nombre de morts sur les routes, semble être totalement déséquilibrée.

En effet, si l'on trouve une cabine-radar tous les 42 kilomètres sur les autoroutes qui représentent 5,3 % des décès, il n'y aurait qu'une cabine tous les 399 kilomètres sur les routes départementales où l'on déplore pourtant 64,5 % des décès.

Il le prie de bien vouloir préciser les mesures qu'il compte mettre en oeuvre visant à favoriser l'installation des radars sur les lieux qui sont véritablement accidentogènes et, parallèlement, lutter sans faille contre l'alcool et/ou les drogues au volant, la fatigue et la somnolence qui constituent également d'importants facteurs de risque d'accident.



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.