Allez au contenu, Allez à la navigation

Lutte contre le décrochage scolaire

13e législature

Question écrite n° 19365 de M. Roland Courteau (Aude - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 07/07/2011 - page 1752

M. Roland Courteau expose à M. le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative que, chaque année, 150 000 jeunes sont exclus du système scolaire sans diplôme et sans qualification.

Il lui indique que les causes de ce que l'on nomme décrochage scolaire sont multiples : scolaires, sociales, familiales. Ce décrochage frappe presque exclusivement les enfants des milieux défavorisés, socialement et culturellement.

Il lui précise également que les enquêtes internationales et le rapport de la Cour des comptes démontrent que les inégalités s'aggravent en France et que l'impact de l'origine sociale sur les résultats scolaires reste très élevé.

Il lui demande donc s'il entend lutter contre le décrochage scolaire, notamment en rendant obligatoire la scolarité à partir de trois ans et en mettant en place des mesures d'accompagnement pendant le temps scolaire, telles que le maintien de la continuité éducative pour les élèves exclus, avec un dispositif de suivi, le tutorat pour les élèves en difficulté scolaire, la création d'une cellule de veille éducative pluridisciplinaire pour détecter le décrochage, ainsi que l'élargissement de l'intervention des enseignants des réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED).

Transmise au Ministère de l'éducation nationale



La question est caduque