Allez au contenu, Allez à la navigation

Nécessité de renforcer le développement des soins palliatifs

13e législature

Question écrite n° 19384 de M. Rachel Mazuir (Ain - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 07/07/2011 - page 1757

M. Rachel Mazuir appelle l'attention de Mme la secrétaire d'État chargée de la santé sur les remarques formulées par la société française d'accompagnement et de soins palliatifs à l'occasion du premier congrès international francophone qui s'est tenu à Lyon du 28 au 30 juin 2011.

Si cette association créée en 1990 souligne les avancées notables constatées depuis la mise en œuvre du plan national de développement des soins palliatifs, elle s'alarme cependant du manque de moyens qui lui sont dédiés.
Que ce soit en établissement ou à domicile, le personnel nécessaire à l'encadrement de ces personnes fait défaut.
Elle regrette également que l'enveloppe de ce plan dédiée à la communication ne soit pas largement utilisée à la diffusion d'informations auprès du grand public, encore sous-informé en ce domaine.

Par conséquent, il souhaite connaître les mesures qu'envisage de prendre rapidement le Gouvernement pour continuer de mettre à profit les préconisations de ce plan à destination de ces personnes souffrantes, de leur famille, mais aussi du personnel soignant.

Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque