Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation de l'agence espace liberté emploi dans le 13e arrondissement à Paris

13 ème législature

Question écrite n° 19430 de Mme Nicole Borvo Cohen-Seat (Paris - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 14/07/2011 - page 1862

Mme Nicole Borvo Cohen-Seat attire l'attention de M. le ministre du travail, de l'emploi et de la santé sur la situation de l'agence espace liberté emploi (ELE) dans le 13e arrondissement à Paris.
Cette unité spécialisée est l'agence de Pôle emploi qui intervient auprès des personnes placées sous main de justice (PPSMJ) d'Île-de-France. Cette intervention s'inscrit dans le cadre d'une convention signée avec l'administration pénitentiaire.
Outre les services qu'elle rend aux bénéficiaires concernés, ELE a un rôle national et international. En effet, actuellement, les correspondants justice de Pôle emploi en province bénéficient également de ce lieu, ressource indispensable. ELE accueille régulièrement des conseillers justice qui sont totalement isolés en province, afin de les former et de les épauler, puisqu'il n'existe aucune autre unité spécialisée dans Pôle emploi pour cette mission.
ELE possède également une vocation internationale qu'il serait souhaitable de maintenir et de développer à Paris. Des délégations étrangères y ont été reçues pour s'en inspirer et adapter leur modèle sur celui de l'ELE (Maroc, Angleterre…).
Pour toutes ces raisons, il est indispensable de développer les moyens affectés à cette agence et de sauvegarder son unicité.
Face aux logiques de fermeture, de diminution des moyens et d'affaiblissement de la capacité organisationnelle de l'agence ELE, les représentants des personnels opposent une volonté de coordonner sa mission de manière à rendre un service homogène et égalitaire à l'ensemble des PPSMJ d'Île-de-France et à la pérenniser.
Elle lui demande ce qu'il compte faire pour agir en ce sens.

Transmise au Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social



La question est caduque