Allez au contenu, Allez à la navigation

Inquiétudes des associations d'aide à domicile

13 ème législature

Question écrite n° 19673 de M. Antoine Lefèvre (Aisne - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 28/07/2011 - page 1972

M. Antoine Lefèvre attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la cohésion sociale sur les inquiétudes grandissantes des associations de l'aide à domicile. Lors de la récente assemblée générale de l'AMDR de l'Aisne notamment, il a été fait état, à la fois d'une augmentation des heures de travail des auxiliaires de vie pour les personnes âgées, handicapées ou malades, mais par ailleurs d'une baisse des aides accordées pour l'aide ménagère à domicile auprès des personnes âgées et de l'aide aux familles, par les caisses de retraite et la Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail. Or ces aides sont la première approche de la personne aidée, véritable prévention contre la perte d'autonomie précoce. Et outre, pour ce qui est des familles fragilisées, la baisse de près de 30 % des heures de mission de prévention entraine une plus grande vulnérabilité encore.

Il lui demande donc de bien vouloir lui préciser quelles sont les intentions du Gouvernement pour améliorer l'aide à domicile, véritable facteur de cohésion sociale.

Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque