Allez au contenu, Allez à la navigation

Difficultés et évolutions du transport sanitaire

13 ème législature

Question écrite n° 19767 de M. Alain Fouché (Vienne - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 04/08/2011 - page 2016

M. Alain Fouché attire l'attention de Mme la secrétaire d'État chargée de la santé au sujet des difficultés rencontrées par les entreprises de transport sanitaire.

La profession d'ambulancier a évolué considérablement ces dernières années et leurs difficultés, notamment financières, se font ressentir. Elles ont plusieurs origines. D'une part, les tarifs de prestations de transports sanitaires n'ont pas été revalorisés depuis le mois de juin 2009. D'autre part, les charges sont de plus en plus importantes, principalement dues aux évolutions régulières de réglementations, notamment en termes d'équipements des véhicules qui entraînent des dépenses importantes.

Il attire son attention sur le fait que, dans la Vienne, cela concerne 42 entreprises et près de 500 salariés sur le département. Les ambulanciers ont été mobilisés, en 2010, par près de 20 000 missions commandées par le centre 15 et de 54 000 missions de secours à la personne à la demande de la médecine de ville. Il lui semble utile de rappeler que leurs missions, complémentaires à celles des pompiers sont un service public indispensable rendu à la population et notamment en milieu rural. Par conséquent, il lui demande quelle seront les prochaines orientations que prendra le Gouvernement envers cette profession.

Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque