Allez au contenu, Allez à la navigation

Réingénierie du diplôme de masseur-kinésithérapeute

13e législature

Question écrite n° 19795 de M. Alain Fauconnier (Aveyron - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 11/08/2011 - page 2086

M. Alain Fauconnier attire l'attention de M. le ministre du travail, de l'emploi et de la santé sur le problème posé par la réingénierie du diplôme de masseur-kinésithérapeute. La démarche consiste en effet à définir le programme de formation qui permette d'acquérir les compétences nécessaires pour répondre aux besoins de la population. Or l'ordre des masseurs-kinésithérapeutes estime que le diplôme d'exercice doit être au niveau master afin de correspondre à l'élaboration et à la mise en œuvre de traitements complexes. Mais, depuis plusieurs mois, ce travail de réingénierie est gelé par la direction générale de l'offre de soins dans l'attente d'un arbitrage ministériel toujours reporté. Aussi, il lui demande de bien vouloir lui préciser les intentions du Gouvernement en la matière.



Réponse du Ministère du travail, de l'emploi et de la santé

publiée dans le JO Sénat du 06/10/2011 - page 2588

Le processus de réingénierie du diplôme d'État de masseur-kinésithérapeute a été engagé en décembre 2007. Il a pour objet d'améliorer la formation du métier de masseur-kinésithérapeute et d'inscrire cette formation dans le cadre du schéma licence-master-doctorat initialisé au niveau européen. Pour répondre à ces objectifs, le ministère chargé de la santé a souhaité conduire une démarche qui s'appuie sur l'exercice du métier à travers l'élaboration de référentiels d'activités et de compétences, en vue de définir un référentiel de formation en accord avec ces exigences. Cette démarche vise à assurer une offre de soins adaptée aux besoins de la population et aux évolutions futures tant sur le plan des caractéristiques de la demande que des évolutions technologiques. En outre, la méthode cherche à anticiper ces évolutions en formant des professionnels aptes à l'autonomie et à la réflexion sur leurs pratiques professionnelles. Les travaux de réingénierie du diplôme d'État des masseurs-kinésithérapeutes ont d'ores et déjà permis d'élaborer les référentiels d'activités et de compétences. Le nouveau programme de formation du diplôme d'État de masseur-kinésithérapeute est en cours d'élaboration avec, en particulier, la définition des domaines de savoirs et la construction des unités d'enseignement en lien avec l'exercice de la kinésithérapie.