Allez au contenu, Allez à la navigation

Chancre coloré des platanes en bordure du canal du Midi

13 ème législature

Question écrite n° 19906 de M. Roland Courteau (Aude - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 01/09/2011 - page 2255

M. Roland Courteau expose à M. le ministre chargé des transports que, face au développement de la maladie du chancre coloré qui tue les platanes en bordure du canal du Midi, il semblerait que Voies navigables de France (VNF) engagerait - selon certaines informations - une étude de replantation sur l'ensemble des berges de cet ouvrage, laquelle serait alors présentée en 2012 à la Commission supérieure des sites, perspectives et paysages.

Il lui indique qu'il souhaiterait disposer de plus d'informations sur ce dossier, ainsi que sur les espèces d'arbres choisies et connaître également le calendrier de mise en œuvre des chantiers de replantation prévus, plus particulièrement dans la traversée du département de l'Aude.




Réponse du Ministère chargé des transports

publiée dans le JO Sénat du 24/11/2011 - page 3024

Face à la propagation de la maladie du chancre coloré des platanes en bordure du canal du Midi, Voies navigables de France (VNF) a lancé en 2008 une étude pour une approche paysagère et patrimoniale des plantations du canal du Midi. Elle doit permettre de mettre au point un projet partagé de « reconstruction » des paysages du canal. Le cahier des charges de l'étude a été présenté pour avis, le 30 septembre 2010, à la Commission supérieure des sites, perspectives et paysages (CSSPP). Cette étude a reçu un avis défavorable motivé par la nécessité, d'une part, de refonder et compléter le cahier de référence en vue de l'élaboration d'un projet global de conservation et de restauration des alignements en se référant aux valeurs universelles qui ont conduit l'UNESCO à porter le canal au rang de patrimoine mondial de l'humanité, d'autre part, d'engager rapidement un programme prioritaire de replantations dans les secteurs concernés par les abattages d'urgence. Un nouveau cahier des charges de l'étude de restauration patrimoniale des plantations du canal du Midi a été établi par VNF et les directions régionales de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) de Midi-Pyrénées et de Languedoc-Roussillon, avec l'appui du pôle de compétence interrégional du canal du Midi. Cette étude est conduite par le comité de pilotage de la charte interrégionale du canal des Deux Mers. Lors de la réunion du comité de pilotage le 28 juillet dernier, la méthode de travail partenariale de reprise de l'étude a été validée. Sur cette base, un deuxième appel d'offres vient d'être lancé et l'étude devrait démarrer prochainement, avec comme perspective que le cahier de référence révisé et complété soit soumis à la CSSPP au printemps 2012 en vue d'une validation ministérielle. Par ailleurs, dans le cadre du programme prioritaire de replantation, les services de la DREAL de Languedoc-Roussillon instruisent actuellement deux dossiers d'opération de replantations proposés par VNF sur les secteurs emblématiques de Trèbes et Villedubert, dans le département de l'Aude. Le choix des essences à replanter s'est porté à Trèbes sur le platane résistant avec reconstitution de la double plantation qui bordait le canal du Midi depuis plus d'un siècle et à Villedubert sur le tilleul argenté. Ces travaux devront faire l'objet d'une décision ministérielle au titre du site classé qui devrait intervenir en novembre. Les plants seront implantés dans le respect des préconisations de la CSSPP. Ces premières opérations de replantation constitueront un test grandeur nature dont l'évolution sera suivie avec beaucoup d'attention afin d'en tirer des enseignements pour les prochains biefs concernés. Ce premier projet de replantation illustre l'ambition du Gouvernement de restaurer l'image du canal du Midi et de ses plantations d'alignement, telle qu'elle s'offre depuis plus d'un siècle et demi au regard du visiteur.