Allez au contenu, Allez à la navigation

Difficultés rencontrées pour avoir recours à l'interruption volontaire de grossesse durant la période des vacances d'été

13e législature

Question écrite n° 19957 de Mme Claudine Lepage (Français établis hors de France - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 08/09/2011 - page 2317

Mme Claudine Lepage appelle l'attention de M. le ministre du travail, de l'emploi et de la santé sur les difficultés rencontrées par les femmes en attente d'une interruption volontaire de grossesse (IVG) au cours de cet été 2011.
Du fait de la période des vacances, des dizaines de femmes se sont heurtées, aussi bien dans les hôpitaux en « service réduit » que dans les cabinets médicaux « fermés en août », à l'impossibilité d'obtenir un rendez-vous pour une IVG, ce qui les a contraintes, pour rester dans les délais légaux, à s'adresser à des centres situés à l'étranger.
Elle lui demande quelle mesure il compte prendre pour pallier ces difficultés lors des prochaines vacances d'été afin que les femmes qui doivent recourir à l'IVG, qui est un droit légal, puissent bénéficier de cette intervention dans les délais prescrits et sans risquer de dépasser la limite de la douzième semaine de grossesse autorisée par la loi.

Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque