Allez au contenu, Allez à la navigation

Recrudescence des cas de tuberculose en Seine-Saint-Denis

13e législature

Question écrite n° 20693 de M. Philippe Dallier (Seine-Saint-Denis - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 03/11/2011 - page 2790

M. Philippe Dallier attire l'attention de Mme la secrétaire d'État chargée de la santé sur la recrudescence des cas de tuberculose en Seine-Saint-Denis.

Les résultats de la récente étude publiée au bulletin épidémiologique hebdomadaire sont particulièrement inquiétants, s'agissant de la situation sanitaire en Seine-Saint-Denis, puisque le département serait le plus touché de France avec un taux d'infection plus de trois fois supérieur à la moyenne nationale.

L'étude identifie plusieurs freins locaux à l'efficacité de la politique de lutte antituberculeuse, parmi lesquels un nombre limité de centres départementaux de prévention (six), des difficultés d'organisation et d'acceptabilité du dépistage, et l'insuffisance de la formation des corps médicaux et paramédicaux pour traiter cette infection traditionnellement considérée comme étant « à faible incidence ».

Il souhaiterait qu'elle lui indique les mesures qui vont être prises pour lutter contre la prolifération de cette maladie dans le département, développer l'offre de dépistage, et améliorer la formation des personnels médicaux.

Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque