Allez au contenu, Allez à la navigation

Démission des enseignants

13 ème législature

Question écrite n° 20847 de M. Jean-Pierre Plancade (Haute-Garonne - RDSE)

publiée dans le JO Sénat du 10/11/2011 - page 2840

M. Jean-Pierre Plancade attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative sur la question préoccupante de la démission des enseignants.

Il lui demande de lui préciser concrètement l'ampleur du phénomène, et de lui indiquer les mesures que le Gouvernement compte prendre pour y remédier.



Réponse du Ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative

publiée dans le JO Sénat du 19/01/2012 - page 194

Au cours de l'année scolaire 2010-2011, 399 enseignants du premier degré (dont 110 enseignants stagiaires) ont démissionné, soit 0,11 % de la population globale du premier degré. Il convient de préciser que ce chiffre est en baisse par rapport à l'année scolaire précédente : 438 démissions en 2009-2010. Dans le second degré, 472 enseignants (dont 113 enseignants stagiaires) ont démissionné en 2010-2011, soit 0,12 % de la population globale du second degré. Ce chiffre est légèrement en baisse par rapport à l'année scolaire précédente : 480 démissions en 2009-2010. Parmi les démissions en 2010, on dénombre 140 démissions du premier degré et 296 démissions du second degré résultant de la mise en œuvre du décret n° 2008-368 du 17 avril 2008 relatif à l'attribution d'une indemnité de départ volontaire suivi de la circulaire d'application ministérielle n° 2009-067 du 19 mai 2009. Ces enseignants démissionnaires souhaitent s'investir dans un nouveau projet d'ordre professionnel ou privé, créer ou reprendre une entreprise. Enfin le faible nombre de démissions des enseignants stagiaires démontre que la mise en place des nouvelles modalités de recrutement et de formation n'a pas entraîné d'effets négatifs particuliers.