Allez au contenu, Allez à la navigation

Menace de fermeture du site de Sevelnord

13e législature

Question écrite n° 20902 de Mme Michelle Demessine (Nord - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 17/11/2011 - page 2916

Mme Michelle Demessine attire l'attention de M. le ministre du travail, de l'emploi et de la santé sur la menace de fermeture, à Hordain (Nord), du site de l'entreprise de construction automobile Sevelnord, filiale de PSA Peugeot Citroën. Alors que cette entreprise est déjà passée de 4 800 à 2 500 salariés en trois ans, ce sont l'ensemble des salariés de l'entreprise mais aussi les 7 000 à 10 000 personnes travaillant avec ses fournisseurs qui voient leurs emplois menacés. Pourtant, avec 806 millions d'euros de bénéfices réalisés au premier semestre 2011, le groupe PSA a fait progresser de 18,5 % son résultat sur le premier semestre 2010 et se trouve en excellente santé financière avec 11 milliards d'euros de sécurité financière à disposition. La délocalisation de l'entreprise Sevelnord apparaîtrait d'autant plus inacceptable qu'elle intervient deux ans après qu'une aide financière de l'État à hauteur de 3 milliards d'euros lui ait été attribuée. Elle serait d'autant plus désastreuse qu'elle interviendrait sur un territoire encore meurtri par les séquelles humaines, sociales, économiques et environnementales de la fermeture du site d'Usinor Denain, il y a 30 ans.
Elle souhaiterait donc savoir quelles mesures entend prendre le Gouvernement pour assurer la pérennité du site de Sevelnord, la préservation des emplois et le développement des activités de l'entreprise.

Transmise au Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social



La question est caduque