Allez au contenu, Allez à la navigation

Création de nouvelles places d'appartements de coordination thérapeutique

13e législature

Question écrite n° 20933 de Mme Catherine Génisson (Pas-de-Calais - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 17/11/2011 - page 2918

Mme Catherine Génisson attire l'attention de M. le ministre du travail, de l'emploi et de la santé sur le souhait des responsables de la Fédération nationale d'hébergements VIH et autres pathologies de voir reconduire, pour les personnes touchées par une maladie chronique en situation d'exclusion, un plan préconisant la création de 950 nouvelles places d'appartements de coordination thérapeutique (ACT), soit l'ouverture de 190 places pendant cinq ans. Le dispositif des ACT est une réponse efficiente pour le retour vers l'autonomie des personnes touchées par une maladie chronique en situation d'exclusion. Le travail des équipes sociales et médicales est plus adapté aux attentes et besoins d'un malade et moins onéreux qu'une prise en charge hospitalière généralement très longue. Les malades suivis en ACT voient généralement leur état de santé s'améliorer et se stabiliser. En retrouvant leurs droits sociaux, les personnes renouent avec l'estime de soi, elles redeviennent des citoyens à part entière et participent pleinement à la vie de la collectivité. Elle souhaite donc connaître la position du Gouvernement face à cette demande légitime de reconduction d'un plan préconisant la création sur cinq ans de 950 nouvelles places d'appartement de coordination thérapeutique.

Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque