Allez au contenu, Allez à la navigation

Cadrage du niveau de sortie de formation des infirmières puéricultrices

13e législature

Question écrite n° 21108 de M. Jean-Marc Todeschini (Moselle - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 24/11/2011 - page 2976

M. Jean-Marc Todeschini appelle l'attention de M. le ministre du travail, de l'emploi et de la santé sur la nécessité d'un cadrage gouvernemental pour le futur master universitaire de formation des infirmières puéricultrices.
En effet, dans le contexte d'arbitrage interministériel du niveau de diplôme des professions paramédicales, il est impératif que le Gouvernement fournisse aux infirmières puéricultrices son positionnement pour finaliser les travaux de réingénierie du diplôme d'État au niveau 2 (master).
Ce document d'orientation tarde à être présenté et impacte directement l'économie de la santé, puisque ce retard repousse la mise en œuvre d'une formation plus adaptée aux besoins de formation des professionnels de santé. Sur le fond, les différentes associations d'infirmières puéricultrices font également valoir que ce cadrage doit permettre de traiter de manière égale les trois spécialités infirmières qui travaillent depuis de nombreuses années à la réingénierie de leur formation.
Les différentes associations et syndicats d'infirmières puéricultrices ont étayé depuis 2008 un dossier permettant de juger du bien fondé de leur requête de validation au grade master de leur formation, dans le cadre des travaux de réingénierie avec la direction générale de l'offre de soins, qui renforce les bases de la profession et lui redonne un attrait dont toute la société française sera bénéficiaire.
Il lui demande donc si le Gouvernement entend fournir rapidement ce cadrage interministériel répondant aux exigences d'une large majorité des infirmières puéricultrices.

Transmise au Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social



La question est caduque