Allez au contenu, Allez à la navigation

Énergie renouvelable dans les Bouches-du-Rhône

13 ème législature

Question écrite n° 21177 de Mlle Sophie Joissains (Bouches-du-Rhône - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 01/12/2011 - page 3051

Mlle Sophie Joissains attire l'attention de Mme la ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement sur la centrale thermique de Gardanne-Meyreuil qui a été construite dans les années cinquante et dont l'histoire a connu de nombreux rebondissements. En 1995, la mise en œuvre du lit fluidisé à charbon de 250 mégawatts par la Société nationale d'électricité et de thermique, la SNET, a été une véritable innovation technologique. En 2004, la SNET a été privatisée. En 2008, le groupe allemand E.ON a racheté les parts d'Endesa et annoncé, dès 2009, l'arrêt des investissements sur les groupes existants, abandonné le groupe gaz et projeté des réductions d'emplois. Aujourd'hui, E.ON annonce 535 suppressions d'emplois en France. Il est donc urgent de passer des intentions aux actes et de participer au développement de la production d'énergie renouvelable dans le département des Bouches-du-Rhône.
Interrogé en séance publique le 24 juin 2011, le ministre chargé des relations avec le Parlement précisait que la Commission de régulation de l'énergie avait procédé à l'instruction d'un appel d'offres et adressé aux ministres respectivement chargés de l'environnement et de l'énergie son analyse des offres, ainsi que le classement qu'elle en a fait dans sa délibération du 19 mai 2011.

Cette analyse faisait en juin 2011 l'objet d'une instruction par la direction générale de l'énergie et du climat. Afin de désigner le lauréat, il importait en effet de s'assurer que les projets sont bien compatibles avec la ressource biomasse disponible.

Les ministres chargés de l'environnement et de l'énergie devaient prendre rapidement leur décision. Elle lui demande en conséquence de bien vouloir lui faire un point d'étape sur l'état d'avancement de ce dossier.

Transmise au Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie



La question est caduque