Allez au contenu, Allez à la navigation

Réception des chaînes françaises au Maghreb

13e législature

Question écrite n° 21191 de M. Richard Yung (Français établis hors de France - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 01/12/2011 - page 3049

M. Richard Yung attire l'attention de M. le ministre de la culture et de la communication sur la diffusion des chaînes françaises au Maghreb. Les grandes chaînes françaises généralistes étaient reçues gratuitement jusqu'à maintenant dans les pays du Maghreb grâce au débordement de la diffusion satellitaire européenne. La fin de la diffusion analogique et le passage à la diffusion numérique conduit à un cryptage des chaînes et à la nécessité de l'utilisation de décodeurs spécifiques et de cartes à puce permettant le visionnage des programmes. La commercialisation de ces nouveaux décodeurs est interdite en dehors de France, à la demande des détenteurs de droits sur les programmes. Il est donc à craindre que l'influence de la francophonie et de la culture française dans le Maghreb diminue du fait de l'accès réduit aux chaînes de télévision françaises. Il lui demande donc de bien vouloir lui indiquer sa position sur ce dossier et sur les mesures qui pourraient permettre un meilleur accès aux programmes télévisuels français dans le Maghreb.



Réponse du Ministère de la culture et de la communication

publiée dans le JO Sénat du 19/01/2012 - page 179

Les chaînes françaises, qui ont longtemps été très populaires au Maghreb, connaissent depuis quelques années une forte baisse de leur audience. Ce recul de la présence des chaînes françaises au Maghreb pourrait s'accélérer avec l'extinction de la diffusion analogique fin 2011 en France - les chaînes étant disponibles au Maghreb grâce au « débordement » du satellite européen sur la zone méditerranéenne. Le passage à la télévision numérique terrestre signifie un cryptage des chaînes du réseau et donc un besoin de matériel spécifique pour le visionnage de ces chaînes. Parallèlement, le secteur audiovisuel au Moyen-Orient s'est depuis peu développé considérablement, grâce notamment à une production de qualité en langue arabe provenant surtout des chaînes Al Jazeera et turques. Al Jazeera propose en effet une dizaine de chaînes de sport sur le satellite et ses programmes d'information font référence dans la région. Al Jazeera a de plus acheté les droits de la coupe du monde de football et peut donc retransmettre la compétition sur toute la zone arabe. La fiction est aussi en plein essor, grâce à la Turquie et à ses feuilletons, qui connaissent beaucoup de succès au Moyen-Orient. Cette offre diversifiée amène ainsi les Maghrébins à se détourner du satellite européen et des chaînes françaises. Des sondages montrent que les audiences de France Télévisions et de TF1 sont en recul permanent depuis quelques années. En revanche, France 24 a su se hisser au niveau des chaînes d'information arabophones en temps de crise comme cela a été le cas ces mois derniers. Dans ce contexte, le ministre de la culture et de la communication est très attentif à la réception des chaînes françaises ou francophones au Maghreb, essentielle au rayonnement médiatique de la France et à son influence culturelle dans cette zone. Il mène en particulier une réflexion soutenue avec les acteurs présents sur la région, tels France 24 et TV5 Monde. À cet égard, il est utile de rappeler le rôle permanent de TV5 Monde en tant que chaîne francophone destinée aux populations établies hors des frontières françaises, dont le signal TV5 Monde Maghreb Orient est reçu dans les pays maghrébins par le satellite Nilesat. TV5 Monde est déjà une chaîne de référence dans la région en question. Le journal télévisé de France 2 diffusé à 20 heures à Paris est diffusé en début de soirée sur les trois pays : Algérie, Maroc et Tunisie. Au Maghreb, TV5 Monde continue à être dans le trio de tête des chaînes en français avec TF1 et M6. Depuis fin janvier 2011, elle a renforcé ses émissions d'information et créé un nouveau rendez-vous hebdomadaire, Maghreb-Orient Express, qui donne notamment la parole aux jeunes créateurs et aux jeunes issus de l'émigration en France ou ailleurs dans le monde. Par ailleurs, France 24 est diffusée depuis son lancement au Proche et Moyen-Orient ainsi que dans les pays du Maghreb via le satellite européen Hot Bird (version français-arabe) et les satellites de la région Moyen-Orient Nilesat (version anglais-arabe) et Arabsat BADR-4 (version français-anglais-arabe). La chaîne couvre au Maghreb et au Moyen-Orient 34 millions de foyers : France 24 est ainsi d'ores et déjà disponible dans l'ensemble des foyers TV numériques de la zone. En ce qui concerne les langues de diffusion, France 24 avait perçu dès sa création l'importance d'une diffusion en langue arabe. Depuis octobre 2010, France 24 est diffusée 24h/24 en arabe. Chaîne d'information internationale, France 24 a pour mission de couvrir l'actualité d'un point de vue français et de véhiculer partout dans le monde les valeurs et les perspectives françaises. Avec 58 % de téléspectateurs hebdomadaires en moyenne dans les trois pays : Algérie, Maroc et Tunisie, elle confirme ainsi sa place de concurrent d'Al Jazeera (79 %) sur la zone, devançant largement CNN International et BBC World News (moins de 40 %). En outre, en 2009 une offre française légale de télévision payante à destination du Maghreb, le bouquet satellite lancé par AB SAT, sur lequel France 2 et France 3 sont présents, a vu le jour. Toutefois, le modèle économique sur lequel repose ce bouquet satellite implique un abonnement et ne touche donc pas l'ensemble de la population.