Allez au contenu, Allez à la navigation

Prix élevés des génériques

13 ème législature

Question écrite n° 21631 de Mme Patricia Schillinger (Haut-Rhin - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 22/12/2011 - page 3262

Mme Patricia Schillinger attire l'attention de Mme la secrétaire d'État chargée de la santé sur le prix des médicaments génériques. La France est le deuxième pays européen où les prix sont les plus élevés concernant les médicaments génériques. Ils sont, par exemple, trois fois plus élevés qu'aux Pays-Bas. Selon une étude menée par l'assurance maladie sur 74 molécules génériques, leur prix moyen par unité standard est de 15 centimes contre 12 en Allemagne, 10 en Espagne, 7 au Royaume-Uni et même 5 centimes aux Pays-Bas. La Suisse prend la première place de ce palmarès avec un coût de 30 centimes par unité. Ainsi, le prix des statines génériques qui luttent contre le cholestérol est de 28 centimes en France par unité contre seulement 5 centimes aux Pays-Bas. Pire encore, c'est en France que les génériques contre l'hyper-tension sont les plus chers : 27 centimes par unité soit quatre fois plus qu'en Allemagne ou aux Pays-Bas. Les sources d'économies sont donc énormes. Si les prix des génériques étaient les mêmes en France qu'au Royaume-Uni, l'assurance maladie ferait des économies d'un milliard d'euros par an. Ces écarts entre les sept pays européens visés par l'étude (Allemagne, Italie, France, Pays-Bas, Suisse, Royaume-Uni, Espagne) s'expliquent par les différences de politiques de régulation des prix. En conséquence, elle lui demande de bien vouloir lui indiquer pourquoi les écarts de prix sont aussi importants par rapport aux pays voisins et si elle entend prendre des mesures urgentes et efficaces pour réduire les prix, et donc réduire dépenses de l'assurance maladie.

Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque