Allez au contenu, Allez à la navigation

Malaise des enseignants

13e législature

Question écrite n° 21635 de M. François Rebsamen (Côte-d'Or - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 22/12/2011 - page 3258

M. François Rebsamen appelle l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative sur le malaise des enseignants et des personnels d'éducation.

L'aggravation des conditions de travail, le développement des incivilités et des violences et le processus de dévalorisation de la profession depuis cinq ans conduisent un nombre de plus en plus important d'enseignants, aussi bien dans le premier degré que dans le second degré, à s'interroger sur le sens de l'enseignement, à douter de l'intérêt de leur mission et de l'utilité de leur rôle.

L'hémorragie du nombre d'inscrits au concours d'enseignement illustre aussi la désaffection du métier, et les tentations de démission ou de reconversion d'un nombre croissant d'enseignants témoignent d'un vrai malaise de la profession.

Aussi, il s'étonne du déni persistant des autorités de l'éducation nationale, malgré les alertes des différents syndicats des enseignants, et demande au Gouvernement de prendre des mesures urgentes pour répondre au mal-être des enseignants et des personnels de l'éducation nationale.

Transmise au Ministère de l'éducation nationale



La question est caduque