Allez au contenu, Allez à la navigation

Enseignement de l'histoire-géographie au lycée

13 ème législature

Question écrite n° 21636 de M. Jean-Claude Leroy (Pas-de-Calais - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 29/12/2011 - page 3305

M. Jean-Claude Leroy attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative sur la situation de l'enseignement de l'histoire-géographie au lycée.

À la rentrée scolaire 2012, date à laquelle sera appliquée la réforme du lycée en classe de terminale, les élèves de terminale des filières scientifiques n'auront plus d'enseignement obligatoire d'histoire et de géographie. Or, le ministère s'était engagé au moment des consultations préalables à la réforme en novembre 2009 sur deux garanties : rééquilibrer les filières économique et littéraire au détriment de la filière scientifique ; ouvrir une option d'un enseignement optionnel de deux heures aux élèves de terminale S de la filière scientifique.
Or, les professeurs d'histoire et de géographie regrettent que ces garanties ne soient pas effectives. En effet, selon les informations recueillies, l'option histoire-géographie serait proposée dans très peu d'établissements pour la prochaine rentrée scolaire. Par ailleurs, la concentration des programmes et la réduction du volant horaire consacré à l'histoire et à la géographie contraint les professeurs à sacrifier des pans entiers de l'histoire de France au profit d'un enseignement consacré aux grands courants historiques, approche guère satisfaisante.

Aussi, il lui demande les mesures qu'il entend prendre pour assurer un meilleur enseignement de ces matières fondamentales et essentielles pour la culture générale et l'éducation des jeunes.

Transmise au Ministère de l'éducation nationale



La question est caduque